Panneau "Sûreté d'abord"

D’un point de vue industriel, la sûreté est la protection des équipements, des installations et des procédés contre les dangers ou les menaces de manière à minimiser les risques pour l’ensemble des situations de fonctionnement rencontrées ou envisageables. 

Les dangers et menaces, lorsqu’ils sont associés à (en contact avec) une activité ou une situation constituent les risques. 

La notion de sûreté se rattache à celle, plus générale, de sécurité, qui comprend en particulier la protection des personnes (le personnel et le public). 

Enfin, la notion de Sûreté est liée à celle de la Qualité. 

Approche générale

La sûreté étudie l’ensemble des dangers et menaces du point de vue des risques et des conséquences envisageables sur les équipements et installations, sur l’environnement et, enfin, sur les personnes.
Ainsi, la sûreté a pour but la sécurité, dont elle fait partie. 

Les dangers et menaces à prendre en compte dans le cadre de la sûreté sont : 

  • les erreurs humaines ; 
  • les actes de malveillance ; 
  • les défaillances d’équipements assurant le fonctionnement des installations ; 
  • les agressions d’origine interne à l’installation (incendie, inondation due à une rupture de tuyauterie ou de réservoir, etc.) ; 
  • les agressions d’origine externe (inondation due à une crue, séisme, tsunami, chute d’avion, etc.). 

Les conséquences à éviter sont : 

  • les dommages aux personnes ; 
  • la pollution de l’environnement. 

Application

Cette démarche générale s’applique à toutes les activités où pollution de l’environnement ou dommages aux personnes ne peuvent être exclus a priori, en particulier : 

  • toutes les activités industrielles ; 
  • tous les transports. 

Les risques spécifiques et leurs conséquences dépendent de chaque activité (par exemple, la production ou l’usage de sodium induit un risque toxique dû aux aérosols d’oxydes de sodium et de soude émis en cas d’incendie). 

En particulier, ces risques sont gérés dans le cadre des réglementations applicables aux différents secteurs d’activité, suivant leur situation géographique.
En général, ces réglementations : 

  • imposent des démarches et études spécifiques telles que l’étude d’impact sur l’environnement avant d’accorder l’autorisation d’exercer l’activité correspondante ; 
  • prescrivent des mesures spécifiques pour pallier certains risques, comme les alarmes en cas d’incendie. 

Pour gérer l’ensemble des risques liés à une activité donnée, en respectant l’ensemble des règles associées, il est indispensable d’adopter une approche cohérente. 

L’approche de sûreté de l’industrie nucléaire est particulièrement aboutie : en particulier, elle fait appel à la défense en profondeur. 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En laissant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.